logo-tdc

Nouveauté !

Commandez et gérez vos billets avec l'application mobile

Télécharger Non merci

Benoît ChantreArtiste

Docteur ès lettres et éditeur, Benoît Chantre est fellow de la fondation Imitatio (San Francisco), membre associé du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine (CIEPFC, Rue d’Ulm), et président de l’Association Recherches Mimétiques (www.rene-girard.fr). L’un de ses livres, La Migraine d’Orphée, a été adapté au théâtre par Eugène Green en 1988. Boursier du Centre national des lettres en 1988 et lauréat d’une Mission Stendhal en 2006, il a écrit un livret d’opéra (Le Chant de Lune ; commande du Ministère de la Culture ; musique : Lindolfo Antunès Bicalho ; Ensemble 2E2M ; Compiègne, 1991 ; Bourg-la-Reine, 2002), réalisé une dramaturgie du roman de Thomas Bernhard, Le Naufragé (mise en scène : Pierre Chabert ; Festival d’Avignon, 2001 ; Paris, 2002) et une dramaturgie du Messie de Haendel au Théâtre du Châtelet à Paris (direction musicale : Martin Haselböck ; mise en scène et conception visuelle : Oleg Kulik ; Orchestre philharmonique de Radio-France, mars 2011). Auteur de plusieurs livres d’entretiens (Achever Clausewitz avec René Girard ; Le Choix de Pascal, avec Jacques Julliard ; La Divine Comédie, avec Philippe Sollers), Benoît Chantre a réalisé deux films d’entretiens avec René Girard (« La violence et le sacré », Arte, 2006 ; « Le sens de l’histoire », Centre Georges-Pompidou, 2008). Il a publié des articles sur Bergson, Bernhard, René Girard, Levinas, Péguy ou Simone Weil, des textes sur des artistes contemporains et plus récemment un essai aux Editions du Félin (Péguy point final, 2014). Il a collaboré à diverses revues (Artpress, Esprit, L’Infini, La Revue des deux mondes…) et organisé des colloques ou rencontres d’écrivains, à Paris et à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis). Il partage aujourd’hui son activité entre l’édition, la recherche et l’écriture.