Nouveauté !

Commandez et gérez vos billets avec l'application mobile

Télécharger Non merci

L'équipe

Direction générale

Directeur général
Jean-Luc Choplin

Assistante du Directeur général
Catrin Unkel

Jean-Luc Choplin

De 1976 à 1980, Jean-Luc Choplin développe et dirige les Fêtes musicales de la Sainte Baume, laboratoire interdisciplinaire de musique et de danse contemporaines. De nombreux artistes tels John Cage, Takehisa Kosugi, Trisha Brown, Steve Paxton, Yvonne Rainer, Heiner Muller, Robert Wilson ont pu y produire des œuvres originales.Jean-Luc Choplin devient Administrateur général de l’Orchestre Philharmonique de Lorraine avant qu’en 1980, le Maire de Marseille lui demande de diriger le Ballet Roland Petit.
Parallèlement, de 1981 à 1984, il développe la politique culturelle du Conseil Régional de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et participe aux Conseils d’Administration du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, du Festival d’Avignon, du Festival du Film de Cannes… En 1984, il rejoint le Ballet de l’Opéra de Paris et Rudolf Noureev en tant qu’Administrateur général de la Danse. Il intègre en 1989 Disneyland-Paris à la demande de son président, Robert Fitzpatrick, ancien Directeur de Cal Arts et Directeur du Festival des Jeux Olympiques de Los Angeles.
En 1995, Michael Eisner, CEO de la Walt Disney Company, lui demande de venir travailler à Los Angeles pour développer avec lui des projets artistiques.
De retour à Paris en 2001, il devient consultant artistique pour le groupe Galeries Lafayette.
En février 2002, il est nommé Chief Executive de Sadler’s Wells à Londres. Deux ans plus tard, en janvier 2004, le Maire de Paris appelle Jean-Luc Choplin à prendre la direction du Théâtre du Châtelet. Il prend ses fonctions de Directeur Général le 1er juillet 2006.
Soucieux de renouer avec la tradition des grands spectacles, Jean-Luc Choplin met en place, dès la première saison, une politique artistique audacieuse autour de trois axes : décloisonner les arts, faire une large place à la création contemporaine, ouvrir le théâtre à un public toujours plus large. Dès 2006, il explore un répertoire ignoré en France, celui du musical américain auquel il donne ses lettres de noblesses avec de nouvelles productions réunissant distributions lyriques, orchestres symphoniques et mises en scène spectaculaires. Jean-Luc Choplin est aussi l’homme des premières fois : première mise en scène pour Pierrick Sorin (2006), premier opéra africain (2007), première création d’une œuvre du compositeur américain Stephen Sondheim en France (2010 puis d'autres suivront en 2011, 2013 et 2014)… au total il est déjà à l’origine de 17 créations françaises et de 4 créations mondiales entre 2006 et 2011.
Jean-Luc Choplin est diplômé de Sciences économiques et de l’Ecole Normale de Musique de Paris. Il est chevalier des Arts et Lettres et de la Légion d’honneur.