Rokia Traoré

Perpétuant à sa manière la tradition des griots d’Afrique de l’Ouest, Rokia Traoré retrace le destin de l’empereur humaniste Soundiata Keïta dans Dream Mandé – Djata. Empereur du Mandé pendant environ 20 ans au XIIIe siècle, celui-ci unifia le royaume tout en faisant preuve d’un humanisme très en avance sur son temps. Il reprend vie ici au fil chatoyant d’un spectacle musical qui entremêle scènes jouées, récits (en français) et chants classiques mandingues, recueillis par Rokia Traoré auprès de plusieurs griot(te)s. Accompagnée par deux musiciens, Mamah Diabaté au n’goni et Mamadyba Camara à la kora, la chanteuse – auteure et conceptrice du spectacle – se mue ici en conteuse doucement enjôleuse et confère une résonance universelle à ce moment fondateur de l’épopée mandingue. « Dans ma démarche à travers ce projet, ce n’est pas tant l’interprétation de ces chants classiques griots que toute la dramaturgie naturelle intense et profonde de cette tradition qui m’intéresse, précise Rokia Traoré. J’ambitionne de transcrire un récit griot en dehors de la langue mandingue mais en préservant le sens de chaque geste, chaque mot, chaque croyance originelle. »

Les 22 et 23 mai 2019 au CENTQUATRE

Réserver

chant : Rokia Traoré
kora : Mamadyba Camara
n’goni : Mamah Diabaté