Kopernikus

 

Le Festival d’Automne à Paris et le Théâtre de la Ville présentent avec la participation du Théâtre du Châtelet :

Claude Vivier
Peter Sellars
Kopernikus, un rituel de mort

A l’espace Cardin
Du 4 au 8 décembre 2018

Réserver

Kopernikus (1978), opéra tout entier placé sous le signe du feu et de l’eau, est un hymne à l’humain dans ce qu’il a de plus profond. Qui mieux que Peter Sellars, visionnaire engagé et célèbre metteur en scène américain pour porter à la scène cet ouvrage rare et fascinant de Claude Vivier.

«Visionnaires de tous les siècles, rassemblez-vous!». Si Lewis Carroll rencontrait Mozart. Si une sorcière croisait un aveugle prophète ou un vieux moine. Si Merlin l’enchanteur, la Reine de la nuit, Tristan et Isolde dialoguaient à distance dans un bouleversant rituel de mort. Kopernikus, opéra tout entier placé sous le signe du feu et de l’eau, est de ce genre,merveilleux.

Depuis ses débuts, l’opéra a toujours « représenté » les archétypes de l’histoire, les désirs profonds des êtres humains. « Représenter » signifie montrer une histoire, des personnages dans leur état et leur action purs donc excessifs. L’opéra, comme forme d’expression de l’âme et de l’histoire humaine, ne peut mourir. Toujours l’être humain aura besoin de représenter ses fantasmes, ses rêves, ses peurs et ses aspirations. Autour d’Agni, personnage central, gravitent des êtres mythiques tirés de l’histoire : Lewis Carroll, Merlin, une sorcière, la Reine de la nuit, un aveugle prophète, un vieux moine, Tristan et Isolde, Mozart, le Maître des eaux, Copernic et sa mère. Ces personnages sont peut-être les rêves d’Agni qui l’accompagnent dans son initiation et finalement dans sa dématérialisation. Il n’y a pas à proprement parler d’histoire, mais une suite de scènes faisant évoluer Agni vers la purification totale et lui faisant atteindre l’état de pur esprit. Ce sont les personnages même de ses rêves qui l’initient !La poétique de Kopernikus tient à la fois de la vive sensibilité du compositeur, de son rapport avec son enfance et des différents niveaux d’articulation de ces divers éléments oniriques. En effet l’œuvre est une méditation sur divers états poétiques et culturels.

Production Festival d’Automne à Paris
Coréalisation Théâtre de la Ville-Paris / Théâtre Musical de Paris-Châtelet / Festival d’Automne à Paris pour les représentations au Théâtre de la Ville-Paris.

Kopernikus est présenté à l’occasion du Portrait Claude Vivier du Festival d’Automne à Paris.

Extrait du texte de Claude Vivier, figurant dans la partition de Kopernikus

  • compositeur, Claude Vivier
  • mise en scène, Peter Sellars
  • Ensemble L’instant Donné / Ensemble Vocal Roomful Of Teeth
  • Direction Des Répétitions, Éric Dudley
  • Chorégraphe & Collaborateur De Peter Sellars, Michael Schumacher
  • Lumières, Seth Reiser
  • Livret du compositeur