Die Nibelungen

Le pianiste compositeur Jean-François Zygel mettra en musique ce film en deux parties de Fritz Lang le dimanche 30 octobre à 16h. Réalisé en 1924 (3 ans avant Metropolis), ce film est représentatif de la période allemande et muette du célèbre réalisateur.

Sans conteste le film le plus ambitieux {de Fritz lang} {…} dont le tournage dura plus de trente semaines et requis de nombreux et immenses décors ainsi qu’une abondante figuration. {…} C’est un pur film de Lang {…} La nature, quoique reconstituée en studio, est une vraie nature, pleine de pièges et de merveilles. L’architecture plastique du film est souvent basée sur la symétrie, l’équilibre, l’ordre et une recherche évidente de l’harmonie. Mais dans la deuxième partie ces valeurs dégénèrent, se détruisent ; l’espace de l’action devient un espace asphyxié où triomphent la sauvagerie et le chaos. A ce titre l’œuvre entière repose, comme la plupart des films de Lang, sur une dualité, une contradiction interne, spectaculaires et fécondes. Mais, dans la première comme dans la deuxième partie, l’élément dominant est la présence de la mort qui pénètre, pervertit et engloutit toutes choses.
Jacques Lourcelles (Dictionnaire du cinéma)